Dans ce tutoriel, vous allez apprendre à sculpter un couple d’amoureux à partir d’un bloc d’argile.

 

En modelage, il y a de nombreuses façons d’aborder un projet, vous pouvez le faire par une succession d’assemblage de morceaux d’argile et monter petit à petit votre pièce, ou bien utiliser des colombins ou différentes plaques.

Dans ce cours, je me suis inspirée des sculpteurs sur pierre et je suis partie d’un bloc d’argile pour faire émerger un couple d’amoureux dans une forme plutôt stylisée.

J’ai choisi ce style épuré, afin de vous amener à vous faire plaisir rapidement sans les contraintes d’un corps humain académique, les visages, les mains et les parties du corps seront suggérés.

Pour une sculpture réussie, vous devez concentrer votre attention sur la justesse des lignes,les pleins et les creux,  c’est ce qui fera la beauté de votre oeuvre.


Si vous arrivez sur ce blog pour la première fois, vous serez peut-être intéressés par mon livre « Réussir ma première sculpture facilement » dans lequel je vous donne toutes les bases pour réaliser et réussir vos modelages dans la terre. Pour le télécharger gratuitement cliquez ici. Vous serez redirigé sur un autre onglet et pourrez continuer votre lecture ensuite sur cette même page.


Cours de sculpture à partir d’un bloc d’argile

Comme toujours en sculpture, il faut partir de formes simples et entrer dans la complexité petit à petit, c’est pour cela qu’il est important de visualiser la forme de base, ici, mon bloc d’argile à la forme d’un grand cône plutôt carré à sa base. Ses dimensions sont de 10cmx10cm pour une hauteur de 30cm.

Aidez-vous d’un tasseau en bois pour affiner un peu le haut, puis formez deux boules pour visualiser l’emplacement des deux têtes.

Avec un pic en bois, tracez l’emplacement des personnages, rien de définitif, juste pour commencer à entrer dans le sujet.

Puis avec une mirette, creusez ce qui doit l’être, le couple commence à apparaître.

Continuez en creusant de plus en plus, prenez 4 petites boules et placez-les de façon à marquer les épaules, cette d’astuce fait office de marqueur et structure le corps.

Affinez encore le haut des personnages et avec un couteau séparez le bas, puis écartez les deux parties afin de bien les délimiter.

Les étapes suivantes sont importantes dans ce genre de style épuré, vous devez privilégier le jeu entre les formes, les courbes et les volumes, car rien n’accroche le regard à part la pureté des lignes.

Vous pouvez voir que j’ajoute une masse sur l’arrière du personnage féminin qui lui donnera plus de présence.

J’accentue encore les tailles, puis je coupe de nouveau le bas du personnage masculin pour créer un pantalon.

Puis avec la gradine je modèle l’ensemble des formes, cet outil fait un peu le travail du râteau dans la terre d’un jardin, il déplace de la matière en surface et la redistribue à côté, cela permet d’égaliser et de supprimer les bosses des ajouts ou les inévitables coups d’ongles, il suffit de passer une petite éponge ou un pinceau plat pour effacer les stries.

Je continue le travail des bras, d’un côté ils sont imbriqués et de l’autre allongés.

Le couple commence vraiment à émerger et donne l’impression de danser, je modèle les formes en m’approchant du style académique tout en restant dans la suggestion, par exemple les visages et les mains resteront abstraits.

Pour accompagner les formes pures, les surfaces doivent être lisses, avec un pinceau usé je nettoie tous les petits défauts.

Il est temps de placer les deux têtes, mais avant je les prépare en m’approchant au mieux de la forme d’un crâne.

Je corrige les grosseurs en fonction du personnage masculin et féminin et je les place en prenant bien soin de mes collages, si le cou est un peu mou, n’hésitez pas à placer une béquille d’argile le temps qu’il prenne.

J’ai choisi de les mettre joues contre joues, mais vous pouvez les faire s’embrasser ou bien la tête sur la poitrine, à vous d’être créatif.

Je vais passer au vidage, c’est souvent un moment un peu stressant, mais ici il est facile, je couche ma sculpture sur un morceau de mousse pour éviter qu’elle se déforme et avec une mirette je vide les jambes.

Si vous utilisez de l’argile sans cuisson, vous pouvez sauter cette partie, mais je conseille quand même de l’évider un peu pour éviter les tensions du séchage, mais surtout parce que cette argile est plus onéreuse alors autant récupérer de la matière pour d’autres réalisations.

Encore quelques petits ajustements et lissages et mon modelage est terminé.

Lorsque votre œuvre sera sèche il faut compter environ une bonne semaine suivant la saison et l’humidité de la pièce, pour un séchage sans soucis commencez à mettre votre sculpture sous plastique 2 ou 3 jours en le soulevant un peu puis laisser là à l’air libre.

Quand elle est bien sèche prenez une éponge grattante et du papier de verre fin pour la poncer, je vous conseille vraiment de poncer pour obtenir des œuvres bien finies et en particulier dans ce genre stylisé ou se sont la pureté des lignes qui font la réussite de votre sculpture.

Avec des gestes doux et précis prenez tout votre temps pour terminer votre modelage

si c’est de l’argile sans cuisson utilisez plutôt du papier de verre, l’éponge ne suffira pas cette argile contient un durcisseur généralement de la résine qui permet justement de maintenir la pièce dans le temps en évitant qu’elle s’effrite.

Vous pouvez terminer et  “habiller” votre sculpture avec une patine à la cire et aux pigments.

Ce cours existe aussi en vidéo sur ma chaîne Youtube

 

recherche utilisée pour trouver cet articlecours de sculpture, faire des jambr en sculpture su pierre