Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Comment poncer vos sculptures, avant et après cuisson

Table des matières

Le ponçage est une étape importante des finitions, personnellement j’ai toujours poncé mes créations, car je trouve que cela termine bien une oeuvre, comme j’ai une préférence pour les terres lisses le ponçage permet de mettre en valeur cette qualité et de préparer la sculpture pour la suite que ce soit la patine ou l’émaillage
Mais vous pouvez aussi poncer des terres chamottées, (avec des petits grains) simplement, le ponçage donnera l’effet inverse d’une terre lisse, il fera ressortir les petits grains contenus dans la terre, cela peut-être intéressant pour jouer avec les reliefs d’une patine, vous pouvez d’ailleurs, poncer certaines parties et laisser les autres brutes, pour donner des effets différents.

Attention !!! prenez vos précautions en vous protégeant avec un masque en papier si vous êtes sensibles à la poussière.

Pourquoi poncer une sculpture ?

Tout au long du modelage et pendant vos corrections, il y a de nombreuses petites marques comme des coups d’ongles ou des petits bouts d’argile qui viennent s’accrocher à la matière, et qui « pollue » votre pièce, en ponçant, vous allez en quelque sorte, effectuer un nettoyage facile de la surface.
Mais vous pouvez vous servir du ponçage pour améliorer la finesse d’un visage ou rectifier la courbure d’un corps…soyez tout de même très vigilant sur les petits détails afin de ne pas les effacer avec un ponçage trop rude.


Si vous arrivez sur ce blog pour la première fois, vous serez peut-être intéressés par mon livre « Réussir ma première sculpture facilement » dans lequel je vous donne toutes les bases pour réaliser et réussir vos modelages dans la terre. Pour le télécharger gratuitement, cliquez ici. Vous serez redirigé sur un autre onglet et pourrez continuer votre lecture ensuite sur cette même page.

Avec quoi poncer votre sculpture ?

Lorsque vous voulez poncer votre œuvre, gardez bien en tête qu’elle est très fragile, en particulier si il s’agit d’une argile naturelle qui va être cuite, en séchant l’eau qui servait de liant ne tient plus son rôle et la terre devient très friable.
Pour un ponçage en douceur, utilisez une éponge à gratter très fine ou un papier de verre fin (minimum 100-120) j’ai une préférence pour l’éponge, car comme elle est plus souple, elle accompagne mieux les courbes, les plis et les creux.
Si vous votre œuvre est en argile sans cuisson, prenez plutôt du papier de verre, car la terre est plus dure à cause de la résine qu’elle contient.

 

Quand poncer une sculpture ?

Avant cuisson
Vous devez poncer quand votre argile est très sèche, c’est indispensable, l’action du ponçage va enlever une fine pellicule en surface, si vous le faites alors que votre matière est encore humide, elle va coller et peut-être créer des zones pas très esthétiques.

Après cuisson
Il est beaucoup plus facile de poncer avant cuisson, car la terre est friable, mais vous pouvez rectifier également votre pièce après cuisson, dans ce cas ce sera obligatoirement le papier de verre.

 

Comment poncer une sculpture ?

Vous devez enfiler vos mains de dentelle, tous vos gestes doivent être délicats et doux, commencer par les parties les moins fragiles où vous pouvez faire des gestes d’une plus grande amplitude et finissez par les parties les plus délicates, comme des mains, un visage…

Comment et pourquoi nettoyer une sculpture poncée ?

Lorsque vous poncez, l’argile sèche se redépose en poudre sur la sculpture et rentre dans les milliers de petits trous en surface. Cette poussière est comme un écran qui va empêcher la patine à la cire ou l’émaillage d’adhérer correctement.
Pour éviter cela, prenez un pinceau brosse souple et dépoussiérer votre sculpture, recommencez l’opération jusqu’à la disparition complète de la poudre de ponçage.

 

Sur une sculpture cuite, vous pouvez la passer sous l’eau pour la nettoyer complètement, mais attendez qu’elle soit bien sèche avant de commencer les finitions.

Avec cet article, vous avez compris l’intérêt du ponçage, n’hésitez pas à partager vos expériences dans les commentaires ci-dessous.

 

 

20 réponses

  1. Vidéo et article très intéressants peut-on savoir où vous trouvez vos éponges ?
    Merci de tous ces conseils

    1. Merci pour votre retour
      Je trouve ces éponges plutôt dans les magasins de bricolage rayon entretien

  2. Merci Cathy pour tout ce que vous nous donnez gratuitement.
    Je vous admire beaucoup.
    Sylvie

  3. MERCI Cathy !!!
    Toutes vos explications sont GENIALES !!!
    Moi qui , bénévolement ,pilote 1 groupe de potiers amateurs ” les TUPINS” , je fais bénéficier mon groupe de tous vos conseils et , du coup , ça décuple les possibilités de chacun !!
    Votre PEDAGOGIE est EXTRA ! Tout est très CLAIRet MERVEILLEUSEMENT expliqué !
    Salutations ADMIRATIVES !!!
    Moniq

    1. Bonjour, j’ai eu l’occasion de voir, à Lyon, une exposition des tupiniers et j’ai appris qu’en fait, ce nom de tupiniers venait des gens qui fabriquaient des “tupins” : des poteries culinaires, des pots pour la soupe… Rectifiez-moi si je me trompe. Merci et bonne journée à tous. Amy

  4. Très intéressant comme conseils car ma prof ne nous fait pas poncer !
    Moi je le faisais chez moi avant la patine.
    Merci pour votre aide !

      1. Bonjour cathy, merci pour vos precieux conseils et tuteaux, j ai fait le souriceau, au top, j ai une question, il est passé au racou et est ressortit avec des points noirs partout, est ce que vous savez pourquoi?? Et aussi, Je n ai jamais reussi à avoir votre livre malgré plusieurs demande….merci pour tout. Élisabeth

        1. Bonjour Elisabeth vous avez bien fait de me demander le livre je vous l’envoie par email, internet n’est pas une science exacte

          concernant votre cuisson Raku les paramètres sont tellement nombreux pour obtenir l’email désiré, je dirais même rêvé, car cette technique est plutôt un exercice de lâcher-prise sur le résultat
          les petits points font partie de l’experience, c’est peut-être trop d’épaisseur ou pas assez, cela dépend aussi de la courbe de cuisson, du temps si il est soleil ou humide, de la place de votre sculpture dans le four…etc
          j’espère vous avoir aidé

  5. Je ponce systématiquement mes pièces lorsqu’elles sont au stade de cuir.Après cuisson, comme vous, je lave mes pièces avant de les émailler.
    Merci de tous vos judicieux conseils.

  6. Bonjour Cathy ! Je travaille avec de la terre sans cuisson solargil et je ne parviens pas à obtenir une surface totalement lisse… Au cours du séchage des irrégularités apparaissent sur la surface (certains endroits sont un peu enfoncés, ça fait des creux…). Le ponçage ne suffit pas pour rattraper ça, ou alors c’est vraiment complexe… Existe-t-il des outils qui pourraient m’aider à régulariser la surface ? Est ce que je dois le faire avant ou après séchage ? Merci de votre aide et surtout merci pour votre super pédagogie !!!! J’ai adoré la formation des patines 🙏🏻

    1. Bonjour Coralie, merci pour votre retour sur mon cours sur les patines 😊 pour rendre une surface lisse argile à cuire ou sans cuisson vous pouvez utiliser une gradine, cet outil a le même rôle que le râteau dans la terre du jardin, en striant la surface il l’égalise ce qui permet d’enlever les petits coup d’ongle ou les mini vagues j’ai fait une vidéo pour fabriquer une gradine >>>>https://www.youtube.com/watch?v=Q66z6RdWKuk&t

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre premier
cours de sculpture

OFFERT

Derniers acticles

Cliquez ici
pour en savoir plus
sur l’auteure du blog

Découvrez 

tous les cours proposés 

sur le site