Les anges font partie de notre patrimoine, que ce soit religieux ou culturel et depuis quelques années ils apparaissent dans la décoration de notre intérieur, en forme de chérubins tous potelés ou bien plus modernes stylisés.

Ils sont aussi le sujet d’inspiration de nombreux sculpteurs, car comme ils font partie de notre mémoire collective, chacun peut se les approprier à sa façon. 

Comme vous pouvez le voir avec les exemples des artistes ci-dessous.

Dans cet article sous forme de tutoriel je vais vous montrer comment en réaliser un avec la technique dite “à la plaque”. Vous pourrez en faire plusieurs car il est assez facile et rapide à sculpter. Il porte une bougie pour que votre ambiance de Noël soit encore plus festive.

Sculpter un ange de Noël liste du matériel

Vous pouvez modeler votre ange en argile à cuire ou en argile sans cuisson, prenez de préférence une terre sans chamotte (petits grains) si vous souhaitez faire l’empreinte de dentelle et jouer avec les contrastes. 

Mais vous pouvez aussi choisir une terre plus brute comme un grès qui donnera un aspect différent à votre ange.

Pour la quantité, cela va dépendre de la hauteur de votre ange et du nombre que vous souhaitez faire, pour un modèle un pain de 5kgs suffit amplement.

Côté matériel, prenez celui dont vous vous servez habituellement, si vous débutez la trousse de potier que l’on trouve facilement dans les magasins de loisirs créatifs ou sur internet sera suffisante.

Pour ce modèle vous devez tout de même ajouter, un rouleau en bois, un support comme une planche en bois non vernis (important si vous ne voulez pas que votre argile colle), une dentelle, une éponge, un petit tasseau en bois, un presse-ail pour faire les cheveux et une bougie chauffe-plat.

Avant de commencer, n’oubliez pas de préparer un petit pot de barbotine, il s’agit de diluer l’argile que vous avez choisie dans un peu d’eau, afin d’obtenir une consistance de crème légère. Cette “colle” va vous permettre de faire tous vos assemblages.

La technique que je vous partage dans ce tutoriel s’appelle “à la plaque”, c’est une façon de monter rapidement votre modelage, une fois que vous aurez acquis cette base, vous pourrez imaginer pleins d’autres sculptures.

Sculpter un ange de Noël : tutoriel 

Avant de commencer, vous devez déterminer la hauteur de votre ange, mon modèle mesure environ 30 cm de haut, j’étale donc une plaque de 40 cm de diamètre sur ⅞ mm d’épaisseur, vous devez, essayez d’être cohérent entre l’épaisseur et la grandeur de votre sculpture, 7/8 mm c’est le minimum, vous pouvez même pousser jusqu’à un centimètre surtout en argile sans cuisson.

Si vous voulez avoir une plaque régulière, mettez des tasseaux de l’épaisseur souhaitée de chaque côté de votre rouleau, ils vous serviront de guides.

Une fois la terre étalée, repliez-la pour couper les bords, laissez une base assez large pour que votre ange ait une bonne stabilité, n’oubliez pas que l’argile reste une matière fragile et vos œuvres doivent toujours être stables.

Afin de pouvoir assembler la base, votre argile doit être un peu “prise” si elle est trop humide vous ne pourrez jamais la façonner, pour cela, soit vous attendez un peu, soit vous accélérez le séchage avec un sèche-cheveux, celui-ci va créer une sorte de coque en surface c’est-à-dire que le cœur va rester humide, c’est ce juste milieu entre le sec et le mouillé avec lequel vous allez devoir jouer.

Faites quelques essais et quand votre terre tient vous pouvez commencer le montage vertical, si des mini fissures apparaissent, c’est normal, car vous déformez la matière, il suffit de passer une éponge bien essorée pour lisser la surface. 

Pour assembler les deux parties, faites des stries de chaque côté, elles ont pour but de permettre une meilleure accroche en augmentant la surface de collage.

Si vous arrivez sur ce blog pour la première fois, vous serez peut-être intéressés par mon livre « Réussir ma première sculpture facilement » dans lequel je vous donne toutes les bases pour réaliser et réussir vos modelages dans la terre. Pour le télécharger gratuitement cliquez ici.

Prenez bien soin de vos collages, car c’est souvent là que des décollements et des fissures apparaissent pendant le séchage, c’est une bonne habitude à prendre dès le début, ce serait dommage d’avoir passé du temps sur votre sculpture et de la perdre à cause d’un assemblage bâclé. 

Mettez votre barbotine sur les stries et scellez en appuyant doucement. Prenez ensuite des petits colombins et ajoutez-les le long de votre collage et fondez l’ensemble, faites cette opération à l’intérieur et à l’extérieur. 

Continuez la fermeture pour créer le haut du corps de l’ange.

Il s’agit maintenant d’utiliser la plasticité de l’argile pour modeler la forme, pour cela, commencez à creuser avec des gestes répétés, afin d’enfoncer la terre, jusqu’à avoir assez d’espace pour y mettre une bougie. Pour maintenir l’espace de la bougie, ajoutez une bande terre sur le devant.

Façonnez une petite olive un peu plate de chaque côté, pour la tête et un petit cylindre pour le cou.

Une fois la tête en place, ajoutez de la matière au niveau des épaules pour un ensemble plus harmonieux.

Étalez de nouveau une plaque de terre, mais plus fine, (¾ mm) que la précédente, puis appliquez la dentelle et passez votre rouleau plusieurs fois. Attendez un peu que votre terre soit légèrement sèche pour que votre empreinte soit bien marquée.

Découpez deux grands triangles qui vont servir pour les manches, étalez la barbotine à l’endroit où vous allez coller vos plaques de dentelle, attention de ne pas y enfermer des bulles d’air.

De nouveau soignez bien vos collages en faisant attention de ne pas trop manipuler l’empreinte pour ne pas l’effacer.

Passez votre éponge sur les parties lisses évitez évidemment la dentelle.

Prenez votre tasseau et tapotez pour rectifier la forme générale si nécessaire.

Pour les cheveux, créez des filaments de terre avec votre presse-ail et placez-les de façon à modeler une coiffure, de nouveau prenez soin de bien les amalgamer ensemble car ils sont facilement sujets au décollement.

Pour les ailes formez deux sortes de mini raquettes et collez-les avec précaution.Travaillez la matière de façon à faire apparaître les plumes.

Ici les ailes sont petites mais vous pouvez imaginer les faire beaucoup plus importantes.

 

L’ange est terminé, si vous souhaitez ajouter un visage à votre sculpture comme je l’ai fait, vous pouvez découvrir ma formation spéciale “Petits Visages sur ce sujet.

J’espère que ce cours vous a plus et que votre ange fera partie de vos décorations de Noël.

N’hésitez pas à me laisser vos impressions en commentaire 🙂