Pourquoi modeler avec de l’argile sans cuisson ?

Vous avez envie de vous lancer dans la sculpture de l’argile, mais vous n’avez pas accès à un four de potier, l’argile auto-durcissante peut être une bonne alternative, pour mettre les mains dans la terre et vous faire plaisir rapidement. Cela vous permet d’apprendre les bases du modelage sans la contrainte de la cuisson.

Qu’est-ce que l’argile sans cuisson ?

C’est de la terre mélangée avec un certain pourcentage de liant, souvent de la résine, plus ou moins naturelle suivant les marques. Réservez-là plutôt aux objets de décorations ou à la sculpture, car elle n’est pas faite pour les objets alimentaires en contact avec le corps. Retenez que cette argile ne sera jamais aussi dure qu’une terre cuite et qu’elle supporte mal le contacte avec l’humidité, donc après séchage et mise en couleurs, n’hésitez pas à protéger vos œuvres avec du vernis durcisseur.

Quand utiliser l’argile sans cuisson

Lorsque vous n’avez pas accès à un four.

Pour façonner des petits objets rapidement (elle sèche en quelques jours).

Pour tester si la pratique de la sculpture de l’argile vous plaît.

 Apprendre les bases du modelage, car se sont les mêmes gestes que pour l’argile à cuire.

Si vous voulez associer d’autres matières, comme la pierre, le bois, le métal, vous pourrez ajuster ces éléments précisément.

Faire une étude rapide pour un projet de sculpture.

Si vous arrivez sur ce blog pour la première fois, vous serez peut-être intéressés par mon livre « Réussir ma première sculpture facilement » dans lequel je vous donne toutes les bases pour réaliser et réussir vos modelages dans la terre. Pour le télécharger gratuitement cliquez ici.

Démonstration décorations de Noël en argile sans cuisson ?

Dans le tutoriel ci-dessous, je vous propose de modeler trois photophores qui vont donner une ambiance chaleureuse à votre décoration de Noël. C’est surtout un excellent prétexte pour tester l’argile sans cuisson en commençant avec des objets faciles à réaliser.

Concernant le matériel utilisez les outils de base, que vous trouvez dans la trousse de potier, vous compléterez avec un plateau tournant, ce n’est pas obligatoire mais comme cela, vous en aurez un pour vos futures sculptures, une planche en bois non vernis sinon l’argile va coller, un rouleau en bois, des pics, des pinceaux usés, des couteaux très pointus, un mini couteau ou un cutter, une éponge, bassine d’eau.

Mon conseil pour la marque d’argile sans cuisson est de prendre Durcidur de Solargil, pour les avoir presque tous essayés, c’est celle qui se rapproche le plus de la terre naturelle, vous en trouvez dans les magasins de loisirs créatifs ou sur le site de Solargil.

Etalez l’argile sans cuisson sur votre planche sur une épaisseur de 3 à 4 mm.

 

Puis vous allez prendre votre gabarit et découper la terre en le suivant. Les côtés du plus grand sapin mesurent 18 cm (hauteur de l’objet) et le plus petit 12 cm.

Profitez-en pour découper les éléments de la maison

Les côtés (toit compris) font 11×6 cm et la façade 6×8 cm. Vous pouvez évidemment changer les dimensions à votre guise, pensez seulement à la taille de la bougie, prenez une bougie ou une guirlande LED qui ne dégage pas de chaleur, vous en trouvez facilement dans les bazars.

Montage du grand sapin 

Attendez que l’argile durcisse un peu pour commencer le montage, c’est le secret de la technique dites « à la plaque » la matière doit être assez prise pour pouvoir assembler les parties, si elle est trop molle, vous allez vraiment vous décourager.

 

Préparez un petit pot de barbotine, c’est la colle de la terre, c’est simplement de l’argile diluée avec de l’eau sous consistance de crème.

Striez les deux parties à assembler et ajouter généreusement de la barbotine, forcez la matière à prendre la forme que vous souhaitez, toujours en douceur bien sûr.

Ajoutez un colombin sur la couture afin qu’elle disparaisse, faites la même chose à l’intérieur. Cette action va aussi consolider le collage, c’est une bonne habitude à prendre.

La base du premier sapin est terminée, attendez que la matière sèche un peu pour pouvoir la travailler sans qu’elle se déforme, puis avec un couteau très pointu, faites des entailles en forme de pointe pour simuler le relief du sapin, cela permet de créer des ouvertures pour laisser passer la lumière de votre photophore.

Vous pouvez finaliser en passant un pinceau légèrement humide sur l’ensemble, pour unifier la surface.

Montage du petit sapin 

Tout comme pour sapin précédent, striez et faites le montage en tirant un peu sur la matière, si des mini fissures apparaissent en surface pas d’inquiétude, passez une éponge humide en gestes croisés pour les faire disparaître, la matière relevée par l’éponge suffira à les combler.

Ensuite vous allez faire des trous de façon aléatoire tout autour, vous pouvez choisir un autre motif pour laisser passer la lumière, comme des étoiles, si vous avez un emporte-pièce ou des rainures, laissez parler votre imaginaire la terre permet cela. Lorsque votre sapin commence à sécher, passez une éponge humide sur la surface pour lisser l’ensemble.

Retenez que vous devez toujours bien soigner vos collages, que ce soit pour un petit objet de décoration ou une sculpture plus imposante. S’ils sont négligés, ils peuvent être sujets à fissures et décollements.

Tant que l’argile est humide tout est possible, les ennuis commencent souvent pendant le séchage, la terre bouge et se rétracte, car l’eau qu’elle contient s’évapore, c’est pour cela que vous devez sécher vos modelages très doucement, d’abord sous plastique, puis à l’air libre, c’est valable aussi pour l’argile sans cuisson. Au sujet de l’importance du séchage, j’ai écrit un article qui pourrait vous aider.

Montage de la maison

Prenez devant vous les éléments de la maison qui sont déjà assez rassis pour le montage, striez les parties en contact, ajoutez de la barbotine et exercez une petite pression sur vos collages.

Mesurez l’espace du toit manquant et coupez deux fois cette partie.

Puis de la même façon assemblez, si c’est la première fois que vous faites ces gestes, c’est un peu normal d’hésiter, prenez votre temps avec l’expérience tout sera plus facile, ne vous découragez pas la terre apporte tellement, malgré les années je ne m’en lasse pas, le passage de la deuxième dimension à la troisième est toujours aussi magique.

Renforcez l’intérieur de la maison avec des colombins sur les coutures, toujours pour renforcer vos collages.

La base est prête, il est temps de faire les ouvertures des fenêtres et des portes.

Pour cela vous allez d’abord tracer des lignes, avec un mini-couteau ou un cutter, puis entaillez et coupez.

Laissez de nouveaux libres court à votre imagination, vous pouvez même reproduire votre propre maison.

Pour la cheminée, façonner un petit rouleau, placez-le dans l’entaille du toit, puis ajoutez un petit boudin autour de la base de la cheminée.

Aidez-vous avec un pinceau usé pour bien sceller l’ensemble depuis l’intérieur.

Continuez d’ouvrir des fenêtres, il s’agit d’un photophore, donc plus il y en aura plus le résultat sera joli et lumineux.

Il ne reste plus qu’à attendre que cela sèche, tout doucement dans une pièce pas trop ventilée ni trop chaude.

Lorsque tout est bien sec, prenez un papier de verre et poncer toutes les petites barbes de matière, personnellement, j’aime beaucoup le ponçage cela fini vraiment une pièce.

Pour les finitions, vous avez le choix entre les patines à la cire et aux pigments qui offrent énormément de possibilités, c’est ma façon favorite pour terminer toutes mes sculptures, j’ai d’ailleurs une formation complète en neuf modules sur ce sujet, >>> voir le menu de la formation. La patine à la cire peut se faire sur de l’argile sans cuisson, comme sur de la terre cuite.

Vous pouvez aussi peindre à l’acrylique, même si cette peinture donne un rendu un peu plastique et artificiel.

J’ai terminé mes photophores en blanc et doré, mais vous pouvez choisir d’autres teintes assorties à votre décoration de Noël.

Cet article vous a plu ? laissez-moi un petit commentaire.

Téléchargez votre livre gratuitement

Des ASTUCES, des IDEES, du SAVOIR-FAIRE pour 
EMBELLIR votre intérieur,
CREER vos bijoux uniques,
OSER être artiste et modeler vos propres oeuvres.
Email address
Prénom

GET YOUR EMAIL UPDATES

Email address

GET YOUR EMAIL UPDATES

We send out our lovely email newsletter with useful tips and techniques, recent articles and upcoming events. Thousands of readers have signed up already. Get a free WordPress eBook now.
Email address
Prénom