Réussir à sculpter un visage dans l’argile

Table des matières

Sculpter un visage dans l’argile : ce n’est pas une question de don, mais de méthode.

Vous avez certainement envie de vivre cette expérience unique de faire apparaître un visage dans la terre, c’est vrai que pour le vivre régulièrement, c’est un moment magique. Mais avant de réussir un visage, vous allez devoir apprendre et comprendre quelques bases.

En effet, comment vous lancer dans cet exercice sans un minimum d’observation. Je le répète, il ne s’agit pas de don, mais de méthode, car comme tout ce qui concerne le corps humain, vous n’êtes pas dans l’interprétation, ni dans l’invention, mais dans la rigueur des règles anatomiques. La bonne nouvelle est que vous n’allez pas devoir passer des heures à potasser d’obscures livres sur l’anatomie, ni vous inscrire des années sur les bancs des beaux-arts pour réussir votre premier visage.

Sculpter un visage dans l’argile : respecter l’ordre des étapes

Vous devez respecter l’ordre des étapes de la construction d’une tête, puis des parties du visage. Chaque élément a sa propre structure et dépendent les uns des autres. Vous devez les déposer dans le bon ordre.

Sculpter un visage : les outils nécessaires

Outre les outils de base, que vous trouvez dans la trousse de potier, vous allez devoir ajouter du matériel approprié à la taille de votre tête. Ils seront assez différents, si vous modelez un visage à échelle 1 (taille humaine) ou si vous sculptez une tête de 4 cm. Pour ce genre de petite taille, prenez des mini-mirettes, des mini-couteaux, un ou deux pinceaux usés, très pratiques pour aller là où vos doigts sont trop gros. Ajoutez un simple tasseau en bois, très pratique pour façonner la forme du crâne. En fonction de la taille vous allez vider votre tête, si elle mesure environ 4 cm, vous pouvez la laisser pleine, mais dans ce cas, il faudra bien travailler la terre avec votre tasseau pour ne pas y enfermer des bulles d’air, qui sont susceptibles de provoquer de la casse dans le four.

Sculpter un visage : quelle terre choisir ?

Vous pouvez choisir la terre que vous voulez y compris l’argile sans cuisson. Bien sûr, le résultat sera en conséquence, une terre avec une grosse chamotte (petits grains) aura un rendu plus brut et à l’inverse une faïence lisse, vous permettra des détails soignés, cela dépend du rendu que vous souhaitez donner. Si vous sculptez un petit visage, je vous conseille plutôt une terre lisse, car la chamotte pourrait nuire à la précision des parties du visage.

Sculpter un visage : les bonnes habitudes

La taille de votre projet va déterminer le temps que vous allez passer, un petit visage peut prendre quelques heures, alors qu’une tête à taille réelle demandera plusieurs sessions. En conséquence, vous devez vous organiser en fonction. Bien sûr, vous n’oublierez pas de maintenir votre modelage sous plastique afin de faire les corrections nécessaires.

Autre bonne habitude à prendre, utilisez les différents états de séchage de l’argile, en effet, dans une terre molle, vous allez construire les formes générales, comme la forme du crâne, c’est une étape déterminante, car elle est la base de tout le reste. Puis quand la matière devient plus sèche et donc moins plastique, vous pourrez fignoler tous les détails.

Sculpter un visage : les principales étapes

J’ai listé pour vous ci-dessous les étapes de la construction d’un visage.

construire la forme du crâne, je vous invite à regarder les dessins, pour vous familiariser avec cette forme particulière, vous pouvez déjà noter l’arrondi important de l’arrière et la face plane de l’avant, où vont venir se placer, le volume du nez et les muscles orbiculaires de la bouche.

Voici de profil et de face la forme que vous devez obtenir.

    

– tracez l’emplacement des parties, chaque partie à une place précise, vous devez marquer un petit trait pour chacune d’elle, s’il s’efface pendant le modelage, n’oubliez pas de le retracer.

 
 creusez la cavité oculaire, regardez la photo du crâne ci-dessus, vous pouvez voir qu’elle est très profonde. Avec une petite mirette créez deux ronds, symétriques, validez qu’ils soient assez encaissés pour ne pas avoir par la suite des yeux globuleux qui ressortent de profil.
 

la position du volume du nez, l’étape suivant concerne le positionnement du volume du nez, celui-ci est composé de beaucoup de parties, suivant la taille du visage, vous ne pourrez pas reproduire tous les détails, mais l’idée est de s’en approcher. Regardez le dessin fourni plus haut, afin de bien le placer. Inutile de vous dire qu’il doit être bien au centre.

 
 

 – l’emplacement des muscles de la bouche,

 
Une fois la bouche en place, corrigez le menton si nécessaire, en ajoutant un peu de matière, vérifiez autant le profil que la face.
 
A ce stade, vous avez déjà bien avancé sur la structure du visage, vous allez continuer avec l’emplacement du volume des yeux, de nouveau, les finitions seront très différentes en fonction de la taille.
 
placez le volume des yeux, vous allez coller une petite boule au centre de la cavité oculaire, validez la symétrie, c’est le plus important. Puis une deuxième en haut vers l’extérieur pour faire apparaître l’arcade sourcilière. Ces deux actions donnent toute de suite une expression réaliste au visage.
Vous pouvez choisir entre des yeux fermés ou ouverts, pour les premiers tracés un trait aux deux tiers de la boule, ce qui va faire ressortir la paupière inférieure, et pour les yeux ouverts, voici un dessin complet qui va vous inspirer.
N’oubliez pas d’ajouter les sourcils, qui participent à l’expression du regard.
 – façonnez les oreilles, celles-ci sont plus épaisses qu’elles ne paraissent, les dessins en dessous parlent d’eux-mêmes.
Vous allez devoir tracer tous les détails pour obtenir des oreilles réalistes.
 
 
 

Sculpter un visage : les principales erreurs des débutants

Au fil du temps, j’ai remarqué les mêmes erreurs chez mes élèves débutants, les connaître va vous permettre de les éviter.
 
Un font fuyant et trop petit, cette erreur vient souvent d’un mauvais positionnement de la ligne des yeux, si ceux-ci sont mal placés, le front est diminué.
Les yeux étonnés, la paupière supérieure doit recouvrir le haut de l’oeil pour un regard plus doux.
Un problème d’asymétrie entre les parties, c’est vraiment la base d’un visage réussi, vous devez concevoir tous les éléments en miroir.
Des sourcils placés trop hauts, ils servent à ombrager le regard, la bonne place est sur le haut de l’arcade sourcilière.
Une racine de nez trop large, n’hésitez pas à affiner celle-ci, pour un nez plus réaliste.
Un menton trop fort ou au contraire fuyant, il est souvent négligé, alors que son volume termine le bas du visage et corrige le profil.
 
En suivant l’ordre de ces étapes, vous allez construire un visage dans les bonnes proportions, mais si vous souhaitez être accompagné avec un cours en vidéo, c’est ici >>> suivre le cours complet.
 

Sculpter un corps humain en argile : 4 positions inspirantes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre premier
cours de sculpture

OFFERT

Derniers acticles

Cliquez ici
pour en savoir plus
sur l’auteure du blog

Découvrez 

tous les cours proposés 

sur le site