Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

L’importance du séchage : 7 conseils pour éviter les fissures

Table des matières

Le séchage peut vous paraître une étape secondaire, détrompez-vous, il a toute son importance et je vous invite à lui apporter beaucoup d’attention, c’est ce que je vais vous partager dans cet article. Vous allez savoir pourquoi il est si important d’étudier son processus, pour enfin prendre de bonnes habitudes et optimiser cette étape. Pourquoi le séchage est-il si important ?

N’imaginez pas que votre oeuvre soit terminée lorsque vous avez mis la touche finale, une sculpture n’est pas un tableau, elle va continuer de bouger même si vous ne vous la toucher plus, l’eau enfermée dans l’argile va s’évaporer et votre modelage va se rétracter suivant un certain pourcentage, entre 2 et 8%, suivant la terre que vous avez choisie, par exemple une terre chamottée diminue le retrait, mais enlève de la plasticité. Pour rappel la chamotte est de la terre cuite (et non pas du sable) broyée en fines particules, puis réintroduite dans la terre fraîche, cette action permet une micro ventilation et aussi une meilleure tenue en particulier sur les grandes sculptures.

Retenez que plus votre séchage se fera en douceur, moins vous aurez de soucis de fentes et de décollements, vous allez comprendre pourquoi ci-dessous.

 

Comprendre le processus du séchage

La matière que vous avez entre vos mains est vivante, vous ne sculptez pas une quelconque pâte plastique comme de la Fimo, ces matériaux sont stables et complètement artificiels et donc incomparables avec la terre.

L’argile sans cuisson, contient un durcisseur mais elle réagit quasiment comme une matière naturelle, elle a juste tendance à sécher un peu plus vite à cause de la résine qu’elle contient, je vous conseille d’utiliser la marque Durcidur de Solargil qui a une démarche environnementale, en plus, c’est la plus proche de l’argile naturelle aux niveaux sensations pendant le modelage.

Les molécules d’eau qui se trouvent en surface s’évaporent sous forme de gaz, c’est pour cela que c’est d’abord l’extérieur de votre modelage qui sèche en premier, les grains d’argile se rapprochent, mais pas totalement, ce qui rend la terre poreuse

L’évaporation de l’eau se traduit par :

  • L’argile change de couleur, elle s’éclaircit,
  • Moins de plasticité,
  • Une perte de masse,
  • La terre devient fragile et cassante,

Afin que tout ce processus se fasse dans les bonnes conditions, votre séchage doit être homogène, c’est-à-dire que toutes les parties doivent se mettre en place tranquillement. Evidemment, celles plus fines vont sécher plus rapidement et être “tirées” par les plus épaisses, d’où la possibilité de fissures. Ce sont ces tensions et déformations qu’il va falloir surveiller et diminuer au maximum.

Lorsqu’une pièce est trop avancée dans le séchage, vous ne pouvez pas revenir en arrière, car l’eau ne pénètre plus en profondeur et délite seulement la surface. C’est pour cela que les réparations des fissures sont si compliquées, vous pouvez quand même “entrer” en mélangeant votre terre avec du vinaigre blanc qui va ronger la matière et permettre à la barbotine de tenir. (Pour information, la barbotine est la colle de la terre, c’est simplement de l’argile mélangée avec de l’eau pour obtenir une consistance de crème).

En argile à cuire, on peut presque dire que le séchage est le petit frère de la cuisson, tout ce qui se passe à ce moment-là va être amplifié dans le four.

C’est pourquoi le séchage est important, il vous donne des indications pour la suite, observez comment se comporte votre modelage, et anticipez en protégeant les endroits susceptibles de sécher en premier.

En argile sans cuisson, vous devez adopter la même vigilance, même si votre sculpture ne passe pas l’épreuve du four, car là aussi il peut y avoir des tensions, si les différences entre les parties sont vraiment trop importantes.

Vous devez comprendre que le séchage commence à partir du moment où vous ouvrez votre pain de terre, ensuite vos mains et l’air ambiant de la pièce vont y participer continuellement, même si vous humidifiez régulièrement votre sculpture, le cœur commence à durcir, c’est d’ailleurs ce qui vous permet de continuer votre modelage, si votre terre restait molle ce ne serait pas possible.

 

Combien de temps dure un séchage ?

Cela va dépendre de nombreux paramètres ;

  • la taille de la sculpture,
  • sa forme, une sculpture massive mettra plus de temps à sécher qu’une sculpture aérienne
  • de la température,
  • de l’humidité de l’air ambiant,
  • de la ventilation,

en tenant compte de tous ces paramètres, pour une sculpture de taille moyenne, comptez une bonne quinzaine de jours pour être sûr que le séchage soit optimum, il vaut mieux patienter que d’avoir des déconvenues par la suite.

 

Mes 7 conseils pour un séchage réussi

Imprimez-les et affichez-les s’il le faut,

  • la terre doit prendre tout son temps pour trouver sa place.
  • Pendant le modelage, pensez à la façon dont votre oeuvre va sécher en prenant en compte les informations données ci-dessus.
  • Vérifiez toujours qu’elle sèche uniformément dans une pièce non ventilée.
  • Si nécessaire, changez la position de votre sculpture pendant le séchage.
  • Faites sécher vos sculptures d’abord sous plastique pendant les premiers jours.
  • Protégez les parties les plus fines avec un film alimentaire car elles vont sécher en premier.
  • Ne jamais laisser un support (bois ou métal) pendant le séchage, vous savez maintenant que l’argile bouge en séchant, alors que ces matières sont fixes.

Pour conclure, ne prenez pas le séchage à la légère, vous l’avez compris, les fissures n’arrivent pas par hasard, mais parce que des règles de base n’ont pas été respectées, si vous mettez en place mes 7 conseils, vous augmentez vos chances de réussir vos séchages et donc vos sculptures.

 

38 réponses

      1. Bonjour Cathy,
        Merci beaucoup pour ses superbes explications !!
        Juste une interrogation, quand vous parlez de support pour le séchage, ni bois ni.metal, alors quel matériau conseillez vous d utiliser pour un séchage optimum ?
        Merci encore de votre éclairage et JOYEUX NOEL
        Veronique

        1. Ce que je veux dire c’est de ne pas laisser par exemple une tige en bois ou métal à l’intérieur de la sculpture
          car comme la terre se rétracte vous ne pourrez plus la retirer
          pour le support ou vous posez votre sculpture une planche de bois brute ou du plâtre sont parfaits car ces matériaux absorbent l’humidité de la terre

    1. Merci beaucoup pour cet article
      Question … sur quel support faire sécher la sculpture en argile ?
      Perso, le buste est sur un petit banc en terre …
      Merci

  1. Bonjour Cathy
    Une fois de plus MERCI pour vos conseils car j’avais oublié un petit détail que vous nous aviez précisé ultérieurement et qui m’a causé un problème sur ma dernière statue
    Bonne Journée

      1. J’avais oublié que la terre se rétracte au séchage
        Et malheureusement juste avant le confinement j’ai fait un stock de 10 kg d’argile verte ; j’ai été mal conseillé alors que je n’ai pas de four.
        Je dois sculpter avec celle-ci !

        1. Vous parlez d’argile verte en poudre, je ne pense pas que vous puissiez sculpter avec
          il est réservé pour des cataplasmes

  2. Merci Cathy de ses riches conseils.
    L’argile avec cuisson doit elle sécher avant la mise au four et est-il possible de faire sécher cette argile sans la cuire ?
    Bonne journée

    1. Bonjour Denis, si vous ne cuisez pas une argile naturelle elle risque de s’effriter dans le temps et elle est surtout très fragile

      1. Bonjour Cathy, moi ça fait 30 ans que je sculpte sans cuire mes sculptures au four. Je les passe au cirage, je rajoute un vernis incolore et tout ça tient depuis des années!
        Merci pour vos vidéos et vos conseils 🙂

        1. Merci pour votre partage d’expérience Christine, n’hésitez pas à partager sur le groupe de mains dans la terre >>>https://www.facebook.com/groups/419527428810534

  3. Bonjour Cathy,
    Il y a longtemps que je voulais me lancer dans la sculpture, mais je n’osais pas, mais là, je trouve mon bonheur avec tous vos tutos, c’est tellement bien expliqué, un grand merci, pour tous les conseils, mais j’ai encore une petite appréhension ; avec quelle terre est-il plus facile pour commencer, (car je n’aime pas le gaspillage)
    Bonne journée et encore un grand merci

    1. Bonjour Eliane je vous conseille une faïence blanche celle que l’on trouve facilement dans les magasins de loisirs créatifs

  4. Bjr Cathy merci pour ces conseils précieux, je voudrais savoir ce qui ce passe si la sculpture n est pas cuite en terre classique ??? merci de votre réponse et de vos recommandations qui ns font avancer.

    1. Bonjour Lucie
      vous avez des risques d’effritements pour éviter cela vous pouvez stabiliser vos sculptures avec de l’huile de lin en nombreuses couches à saturation
      c’est un peu long mais efficace

  5. Bonjour. Merci pour vos conseils. C’est très agréable et utile pour des autodidactes sans formation dont je fais partie. Par contre qu’entendez-vous pas ne pas laisser un support (bois ou métal) pendant le séchage ? Si je comprends bien il n’est pas possible de faire sécher sans risque de l’argile sans cuisson sur une structure métallique ( à l’intérieur de la sculpture) qui lui servirait d’armature et de soutient ? J’avais comme projet de faire une grande sculpture abstraite (longue de +ou- 70 cm sur 50cm) mais assez PLATE ( maximum 4 cm d’épaisseur) Je voulais la mouler sur une structure du fil de fer épais de manière à la consolider. Puisqu’elle n’allait pas au four, je pensais que je pouvais laisser le métal à l’intérieur (et même une partie comme tige qui m’aidera à la fixer dans un support ultérieurement.) Est-ce qu’il y a une autre alternative pour rendre la sculpture plus solide et de créer une armature permanente ?

    1. Etienne retenez que l’argile reste quand même une matière fragile surtout sans cuisson
      le problème est que l’armature qui est fixe risque de créer des fissures je vous conseille de faire un essai

  6. Merci Cathy, je n ai pas encore trouvé le temps de replonger mes mains dans la terre mais cela ne va pas tarder merci de votre générosité .apres avoir cousu de nombreux masques et blouses je m’octroie une pose pour revenir à la sculpture .
    Belle journée à tous

    Brigitte

  7. Merci Cathy pour tous vos conseils, cours, vidéo. J’ai commencé ma premère sculpture , le petit chat de votre 1er cours , il est en séchage avant vidage,J’ai hâte de continuer ,j’y prends beaucoup de plaisir et grâce à vous, j’ose enfin mettre mes mains dans la terre 🙂

  8. MERCI CATHY,
    J’avais délaissé vos cours pour me faire tout simplement plaisir
    au détriment de vos conseils !
    J ai réalisé quelques sculptures dont je vous ai envoyé les photos
    Ayant commencé tout au début de mars j’ai pour moi débutante n’ai pas pu suivre tous ces bons conseils
    Cela m’aide de nouveau à s’épanouir.

    Encore Merci Cathy
    Et toutes mes excuses pour l’envoi de ces MESSAGES!!!!!!

  9. Merci pour vos précieux conseils , je fais sécher un fragment de masque qui doit rester incurvé, j ai mis de boules de terre dessous et tous les jours je le soulève un peu pour éviter que ça ne colle, est ce que c est ainsi que l on doit procéder? Merci.

    1. Oui Sabine c’est très bien de surveiller votre sculpture tout les jours en particulier lorsque vous souhaitez lui donner une forme spéciale

  10. Merci pour ces informations. Quand il y a fissure, doit on les réparer avant le sechage complet ou nous attendons à la toute fin ?

    1. il vaut toujours mieux réparer avant le séchage complet, car l’ajout d’argile de tiendra pas sur une terre sèche
      pour cela faites un mélange 50/50 de barbotine et de vinaigre blanc ce qui faciliter l’adhésion

  11. Quel chance d’avoir découvert votre site et de pouvoir consulter et suivre vos conseils !!!
    je débute (2 séances de cours en association avant le confinement) … résultat: un premier ouvrage.
    Mais un jour, je découvre que les bras lui en sont tombés … réparés à la barbotine; puis la tête s’est désolidarisée … idem
    Je vais surveiller chaque jour donc
    En consultant votre site je me sens moins seule 🙂 et j’apprends au fur et à mesure
    A suivre …
    encore merci pour votre générosité et votre valeur du partage 🙂

      1. Bonjour Cathy

        J’ai bien reçu votre livre qui pose clairement les bases de la poterie
        En attendant je me fais plaisir et j’avance grâce à vos conseils, vos vidéos, votre site.
        Vous êtes généreuse et l’ambiance du groupe est très agréable, tellement bienveillant !
        Ça fait beaucoup de bien surtout en ces temps compliqué.
        Bonne journée à vous
        Cordialement

  12. Bonjour Cathy,

    Merci pour ces précieux conseils. Pour saturera sculpture à l’huile de lin, est ce qu’il faut que la sculpture soit sèche ? J’ai peur d’une fissure sur un bras, seule partie de ma sculpture qui soit dissocier de l’ensemble.
    Merci !

    1. Oui il faut que la sculpture soit complètement sèche si vous avez une fissure faites un mélange barbotine + vinaigre est comblez, ajoutez plusieurs fois si nécessaire

  13. merci Cathy,
    je viens de réaliser un chat sculpté de 50 cm de haut et 4 cm d’épaisseur.
    Je pensais qu’il était sec pour pouvoir envisager la cuisson et au moment de l’emmener à l’atelier de cuisson la tete et la queue se sont cassées.
    J’essaie de les réparer en trempant les parties au niveau des cassures dans l’eau pendant 15mn afin de pouvoir les imbiber avec de la barbotine diluée au vinaigre.
    la sculpture semble tenir mais…… je crains la cuisson.
    Que me conseilleriez comme délai de séchage ?
    La sculpture ayant sèchée trop rapidement avant la cassure (devant un radiateur).
    J’ai apprécié vos conseils et vais les respecter.
    Encore merci
    Jackie

    1. Bonjour Jackie effectivement un séchage trop rapide engendre ce genre de problème, si cela tient prenez le risque de la cuisson et si les éléments se détachent vous pourrez toujours les recoller après cuisson et faire une patine pour cacher la réparation, vous avez ma vidéo sur ce sujet sur ma chaine youtube

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre premier
cours de sculpture

OFFERT

Derniers acticles

Cliquez ici
pour en savoir plus
sur l’auteure du blog

Découvrez 

tous les cours proposés 

sur le site