Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le modelage de la sculpture aux colombins en argile : Un art ancien et intemporel

Table des matières

Introduction

La technique du colombin, largement utilisée en poterie mais aussi en sculpture, consiste à créer un volume creux en assemblant des boudins d’argile. Cette méthode de construction de volumes vides nécessite un calcul minutieux et une grande dextérité pour obtenir des formes complexes et précises.

Simple en apparence mais infiniment versatile, elle permet de réaliser des œuvres variées allant des objets utilitaires aux sculptures artistiques les plus élaborées. 

Si vous arrivez sur ce blog pour la première fois, vous serez peut-être intéressés par mon livre « Réussir ma première sculpture facilement » dans lequel je vous donne toutes les bases pour réaliser et réussir vos modelages dans la terre. Pour le télécharger gratuitement cliquez ici. Vous serez redirigé sur un autre onglet et pourrez continuer votre lecture ensuite sur cette même page.

 

Qu’est-ce que la technique des colombins ?

Le modelage aux colombins est une méthode utilisée pour créer des formes en argile. Elle remonte à la préhistoire et est encore largement pratiquée aujourd’hui dans divers ateliers de céramique et de sculpture à travers le monde. Voici un aperçu détaillé de cette technique, couvrant ses étapes clés, ses avantages, et ses applications.

 

Les étapes de la technique des colombins d’argile

1. Préparation de l’argile : Avant de commencer, il est crucial de bien préparer l’argile. Elle doit être bien malaxée pour éliminer les bulles d’air et rendre la matière homogène. L’argile doit être ni trop sèche ni trop humide pour être facilement manipulable.

 

2. Formation des colombins : Pour créer un colombin, prenez un morceau d’argile et roulez-le sur une surface plane en utilisant les paumes de vos mains. Commencez par le centre et étirez-le progressivement vers l’extérieur. Si le colombin a tendance à s’aplatir, appliquez une légère torsion pour corriger ce mouvement.

Pour façonner des colombins réguliers, vous pouvez également utiliser une extrudeuse. Cet outil ressemble à une grosse seringue de modelage : l’argile est insérée d’un côté et ressort en boudins de l’autre. La forme des colombins peut varier selon la rondelle de finition utilisée.

3. Assemblage des colombins :

L’assemblage est une étape délicate qui demande de la précision. Posez une couche de barbotine (un mélange d’argile et d’eau) sur le fond de la pièce pour y coller le premier colombin. Ensuite, superposez les colombins en ajoutant de la barbotine entre chaque couche pour assurer une bonne adhésion. Vous pouvez également entailler légèrement les colombins pour faciliter leur fusion.

4. Montage de la structure : 

Continuez à empiler les colombins jusqu’à obtenir la hauteur et la forme désirées. La forme peut être ajustée en pressant doucement les colombins ensemble. Cette étape permet de créer une base solide pour votre pièce et de lui donner une forme générale

5. Lissage et finitions :

Une fois que la structure est montée, vous pouvez choisir de laisser les colombins apparents pour un aspect rustique et artisanal, ou de lisser la surface pour un fini plus uniforme. Le lissage se fait généralement avec les doigts, puis avec une éponge humide pour enlever les traces et uniformiser la surface.

 

Les 9 avantages de la technique des colombins

1. Accessibilité : Cette méthode ne nécessite pas d’équipement complexe, ce qui la rend accessible à tous, y compris aux débutants et aux enfants.

2. Flexibilité : Cette méthode permet de créer une grande variété de formes, des objets utilitaires aux sculptures artistiques. L’empilement des formes successives offre une flexibilité et donc beaucoup de souplesse pour le modelage des sculptures. 

3. Approche successive : Le modelage par colombins permet de construire les pièces de manière progressive, ajoutant des couches successives d’argile. Cela permet de corriger et d’ajuster la forme à chaque étape.

4. Connexion historique et culturelle : La technique des colombins est une méthode ancienne utilisée depuis des millénaires. Utiliser cette technique connecte les artistes modernes à une tradition riche et internationale.

5. Renforcement de la dextérité et de la patience :
Travailler avec les colombins demande de la patience et de la précision, ce qui renforce les compétences manuelles et la dextérité.

6. Adaptabilité aux projets de toutes tailles : Que ce soit pour de petites pièces décoratives ou des sculptures de grande taille, la technique des colombins s’adapte à tous types de projets, permettant de varier les tailles et les volumes. De plus, elle consomme moins de terre que la technique de l’ajout.

7. Résolution des problèmes de séchage et de fissuration :
Construire avec des colombins permet de mieux contrôler le séchage de l’argile, l’épaisseur des parois étant limitée, cela réduit le risque de fissuration. 

8. Possibilité de textures variées :
Les colombins peuvent être laissés visibles pour créer une texture unique ou être lissés pour une surface uniforme, offrant une grande variété de finitions possibles

9. Un grand gain de temps : Le montage de la pièce se faisant sur le vide, cela évite l’étape du vidage et donc un gain de temps.

Conclusion

En résumé, la sculpture aux colombins en argile est une technique riche en histoire et en possibilités créatives. Accessible à tous, elle permet de réaliser des pièces uniques et personnalisées. En suivant les étapes de préparation, de formation, d’assemblage et de finition, conseillés dans cet article, toute personne peut exploiter cette méthode pour exprimer sa créativité. Que vous soyez débutant ou artiste confirmé, la technique des colombins offre une voie vers l’exploration artistique et la satisfaction personnelle dans le travail de l’argile

Merci de laisser un commentaire, si vous avez aimé cet article.

colombins 7
Cette sculpture a été réalisée avec la formation ci-dessous

Si vous souhaitez apprendre la sculpture aux colombins 

cliquez sur l’image ci-dessous.

6 Responses

    1. C’est vrai que c’est une technique plus utilisée en poterie mais je la trouve vraiment intéressante en modelage en particulier pour de grandes sculptures

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre premier
cours de sculpture

OFFERT

Derniers acticles

Cliquez ici
pour en savoir plus
sur l’auteure du blog

Découvrez 

tous les cours proposés 

sur le site