Cette étape incontournable avant la cuisson est un moment de stress pour beaucoup de sculpteurs, et c’est bien normal, après avoir passé des heures devant une œuvre, la dernière chose que l’on a envie c’est de la tronçonner pour lui vider les entrailles !

C’est vrai que c’est une étape délicate, mais lorsque vous aurez lu cet article vous saurez vider votre sculpture sans problème

Pourquoi vous devez vider votre sculpture ?

Oui, après tout, pourquoi vivre ce moment stressant et pourquoi ne pas mettre votre sculpture entière dans le four, aucun céramiste ou potier digne de ce nom ne voudra cuire une sculpture pleine, et voici pourquoi…

Déjà au niveau du séchage, l’argile « bouge » et les premières rétractations apparaissent, lorsqu’une pièce est vide cela permet à l’air de circuler et facilite un séchage  régulier.

Lors de la cuisson, qui je vous rappelle est au minimum 980° pendant 24h (12h de montée en température et 12h de refroidissement) l’air se dilate et pousse sur les parois.

>>> IMPORTANT ! N’oubliez jamais de laisser un petit trou afin que l’air s’échappe.

C’est une véritable transformation alchimique qui s’opère, on passe d’une matière transformable à une matière inerte dont la forme sera figée pour toujours, en effet si je mets une sculpture non cuite sous la pluie, une heure après j’obtiens un tas de terre humide, la même oeuvre cuite restera simplement mouillée.

S’il reste une petite bulle d’air emprisonnée dans la masse, elle peut faire exploser votre terre, même chose s’il y a de trop grandes différences entre les parties.

Afin que les tensions et les déformations subies par l’argile se passent au mieux, l’air a besoin de circuler librement, plus son passage sera régulier moins vous aurez des surprises désagréables à l’ouverture du four.

Si vous utilisez de l’argile sans cuisson, je vous conseille quand même de vider vos œuvres, et ceci pour plusieurs raisons,

en premier vous allez faire des économies, l’argile sans cuisson est beaucoup plus cher que l’argile à cuire, autant récupérer de la matière avec laquelle vous pourrez sculpter d’autres réalisations.

en second, même si vous n’avez pas les contraintes de la cuisson, s’il y a trop de différences d’épaisseur entre les parties d’une sculpture, cela peut créer des fissures au séchage, voir des décollements.

Sans vider vos sculptures de façon aussi poussée que pour une argile à cuire, creusez pour diminuer les tensions.

Quand est-ce que vous devez vider votre sculpture ?

En principe, vous devez penser à vider votre oeuvre quand l’argile a déjà séché en surface et que son cœur est encore frais et meuble, mais surtout lorsque la forme générale est finie juste avant de faire les détails, car en coupant vous risquez de les endommager alors que vous avez passé tellement de temps dessus.

couper pour bien vider votre sculpture ?

Suivant la forme de votre sculpture vous allez la couper de manière différente et même certaines œuvres n’auront pas besoin d’être coupées pour les vider, c’est possible avec une oeuvre pas trop haute ni compliquée, vous pourrez atteindre tout l’intérieur par en dessous.

Sur une oeuvre complexe, regardez votre pièce sous toutes les coutures et choisissez des parties où les recollements seront plus faciles, il est évident que vous n’allez pas couper votre oeuvre en plein milieu d’un visage.

Les bons gestes

Comme souvent en modelage, vos gestes doivent être doux, l’argile répond à votre énergie, lorsque vous videz votre sculpture, prenez votre temps, ne faites pas cela à la va-vite, c’est un moment délicat qui demande un peu de concentration. Utilisez votre pouce et votre index pour valider l’épaisseur qui reste et rectifier si nécessaire.

Les bons outils

Pour bien couper, vous avez plusieurs solutions soit un fil spécial idéal si votre sculpture n’a pas trop durcie, soit un couteau pointu, avant de procéder tracez d’abord un trait.

Une fois vos morceaux séparés, posez-les délicatement sur un morceau de mousse ou des chiffons afin d’éviter des déformations.

Vous avez besoin de deux mirettes à fil coupant pour vider la plupart des sculptures, une grande pour dégrossir et une petite pour aller dans les recoins.

Et également un petit couteau pour strier, un petit pic en bois ou en métal et de la barbotine pour recoller.


Si vous arrivez sur ce blog pour la première fois, vous serez peut-être intéressés par mon livre « Réussir ma première sculpture facilement » dans lequel je vous donne toutes les bases pour réaliser et réussir vos modelages dans la terre. Pour le télécharger gratuitement cliquez ici. Vous serez redirigé sur un autre onglet et pourrez continuer votre lecture ensuite sur cette même page.


Comment bien vider votre sculpture

J’ai pris comme exemple ce buste de nu féminin, c’est une forme assez ramassée et compacte, donc assez facile au niveau du vidage, j’aurais pu essayer de le vider par en-dessous, mais à cause de sa hauteur je suis obligée de le couper.

 

 

 

 

 

 

Je coupe au niveau de la taille, cela me permet d’avoir une plus petite surface à recoller, et surtout je tiens compte de la pesanteur, si j’avais coupé dans le sens de la hauteur celle-ci n’exercerait pas sa fonction naturelle.

 

 

 

 

 

 

Prenez un des morceaux et marquez avec un pic l’épaisseur de la paroi que vous devez laisser, environ un centimètre cela dépend de la taille de l’oeuvre.

 

 

 

 

 

 

Puis commencez à retirer l’argile doucement, dégrossir avec la grande mirette, puis avec la plus petite pour bien aller dans les angles et les courbes. Vos gestes doivent suivre les creux et les volumes, adaptez-les en fonction.

N’oubliez pas de mettre l’argile que vous récupérez sous plastique, comme ce sont des petits bouts ils sèchent vite.

 

 

 

 

Une fois que vous avez vérifié vos parois, passez vos doigts à l’intérieur pour bien plaquer l’argile sur les parois.

 

 

 

 

 

 

Il est temps maintenant de refermer, dans le bons sens évidement ! guillochez, c’est-à-dire striez les surfaces qui vont se trouver en contact, puis ajoutez généreusement de la barbotine et refermez.

Votre barbotine doit avoir un aspect de crème, surtout pas trop liquide pour ne pas détremper votre oeuvre.

N’oubliez pas que votre oeuvre est vide n’appuyez pas trop fort vous pourriez l’écraser.

 

 

Il reste bien sûr une trace, ajoutez un petit boudin de terre à l’endroit de la coupure et fondez-le en frottant légèrement jusqu’à le faire complètement disparaître.

 

 

 

 

Et voilà, ni vu ni connu, maintenant vous pouvez continuer votre sculpture.

J’ai percé ma sculpture qu’est-ce que je fais ?

Pas de panique ! souvenez-vous que vous êtes au stade ou votre argile est encore malléable, de toute façon un jour ou l’autre cela va vous arriver, c’est tout simple vous prenez un peu d’argile et vous rebouchez soit par l’intérieur soit par l’extérieur, suivant l’accessibilité, puis vous modelez pour faire disparaître votre erreur.

A partir de quelle épaisseur je dois vider ?

Si vous sculptez un petit visage, environ entre 3 jusqu’à 6 cm vous n’avez pas besoin de vider votre tête, par contre prenez soin de bien travailler votre argile pour ne pas enfermer de bulles d’air, pareil pour les bras et les jambes d’une petite sculpture, par contre si le corps est plus imposant avec des ajouts de drapés par exemple, coupez et videz.

Qu’est-ce qui pourrait me faire échouer ?

Si vous suivez tous mes conseils, vous n’avez aucune raison de ne pas réussir votre vidage, retenez bien ces points importants

 

  • ne jamais couper là où il y a trop de détails, comme au milieu d’un visage par exemple
  • coupez trop tard quand tous les détails sont faits, vous risquez de devoir recommencer
  • coupez lorsque votre sculpture est trop molle, elle n’aura pas assez de structure et une fois vide elle risque de s’écrouler
  • coupez lorsque votre sculpture est trop sèche, non seulement vous risquez de casser certaines parties mais le vidage va être laborieux
  • trop de différences entre certaines parties, vérifiez toujours que vos parois sont à peu près d’égales épaisseurs.
  • n’oubliez jamais de laisser l’air s’échapper en créant un petit trou
recherche utilisée pour trouver cet articlesculpter le vide