Il existe beaucoup de solutions pour habiller vos sculptures, les patines, l’émaillage, la peinture…les engobes offrent deux sortes de finitions soient mates si vous les laissez bruts avec une seule cuisson, soit brillantes avec un émail transparent qui va révéler les couleurs.

Généralement, c’est une technique plutôt utilisée par les potiers et les céramistes, mais de nombreux sculpteurs contemporains l’ont adopté pour leurs créations.

Dans la deuxième partie de l’article, je vous propose un tutoriel pour peindre un sujet en argile.

Qu’est-ce qu’un engobe ?

Un engobe est un mélange d’argile et d’oxyde ayant la consistance d’une barbotine, le premier va fixer et servir de liant et le deuxième de colorant, il est utilisé humide sur de la terre consistance cuir ou sèche, mais également cuite, il y a plusieurs façons de le traiter,

– sous forme de gouttes déposées une à une, au pinceau ou à la pipette

– en trempage ou immersion, dans ce cas il faut en préparer une grande quantité,

– à la louche, c’est la technique de l’arrosage,

– sous pression, au pistolet, il faut une cabine pour cette méthode et surtout bien vous protéger,

– dessin à la poire, très utilisée par les céramistes pour les décors à la main,

– avec la méthode du scrafito, il s’agit de griffer la terre pour faire apparaître celle du dessous,

– au pinceau, c’est cette technique qui est plus appropriée pour habiller vos modelages,

Chaque artisan a ses petits secrets bien gardés, les possibilités de mélanges d’oxydes sont infinies, si vous souhaitez aller plus loin dans vos expériences, rapprochez-vous d’un potier dont c’est la spécialité.

Dans la démonstration que je vous propose, j’utilise des engobes que j’achète dans les boutiques spécialisées, ils existent sous forme poudreuse en sachet dans ce cas vous devez ajouter de l’eau jusqu’à la consistance d’une crème, mais aussi prêts à l’emploi dans des pots. Vous pouvez les mélanger à volonté comme vous le feriez avec de la peinture, ce qui n’est pas le cas avec les émaux qui sont des préparations uniques.

Où trouver les engobes ?

Voici 3 fournisseurs professionnels, vous pourrez vous faire livrer directement chez vous, https://www.lescousins.fr/ https://www.ceradel.fr/ et https://fr.solargil.com

Vous pouvez aussi fabriquer vous-mêmes vos engobes en broyant de la terre de différentes couleurs, il faut la réduire en poudre, puis la passer au tamis pour enlever d’éventuelles particules, attention les engobes « fait maison » doivent être employés sur de la terre consistance cuir sinon ils pourraient se décoller.

A quoi servent les engobes ?

Principalement à décorer, les potiers et les céramistes les utilisent pour peindre un décor sous émail, certains d’entre eux procèdent en multipliant les trempages jusqu’à saturation de l’argile, c’est la technique ancienne de la terre sigilée qui permet de rendre la matière étanche sans l’émailler.

Pour les sculpteurs, c’est un moyen de colorer leurs œuvres de façon unique, regardez l’univers très personnel de ces deux artistes et remarquez comment Wu Tong peint directement le visage sur un modelage sans beaucoup de relief. Si vous aimez peindre, c’est un bon mélange entre peinture et sculpture.

Wu Tong_chinese_sculptor

 

Anne-Sophie Gilloen

Quand utiliser les engobes ?

Pour obtenir les effets décoratifs que vous désirez, pensez à votre modelage avant de le commencer, il doit être en accord avec vos finitions, c’est d’ailleurs le même conseil que je donne avec les patines à la cire, réfléchissez à vos couleurs afin qu’elles subliment vos sculptures.

J’attire votre attention sur le fait que la couleur de la terre peut influencer celle d’un engobe, si vous le passez sur une terre foncée ou rouge, sa couleur sera forcément impactée par celle du support.


Merci de venir sur mon site, vous n’avez pas encore téléchargé mon ebook offert ? « Réussir votre première sculpture facilement » cliquez simplement ici pour le recevoir immédiatement.


Comment se servir des engobes ?

Ils peuvent être passés sur de  la terre crue ou cuite, vous devez être très soigneux en passant vos engobes et en manipulant votre œuvre, car ils restent très poudreux au toucher, c’est seulement à la cuisson qu’ils vont se fixer et devenir pérennes. Pour que vous compreniez mieux comment vous servir des engobes, rien de mieux qu’une démonstration.

 


Comment peindre une assiette décorative avec des engobes

Pour le matériel vous avez besoin :

  • d’une sculpture à décorer,
  • des engobes,
  • un plateau tournant,
  • des pinceaux de différentes tailles et formes,
  • de l’eau,
  • chiffons ou morceaux de mousse (protection du plan de travail)
  • de pic en métal ou mini couteau (grattage et corrections de coulures)

Il s’agit de mettre en couleurs une assiette avec une petite fille et son reflet que j’ai réalisé en argile blanche lisse (sans chamotte) vous pouvez la modeler grâce au cours en vidéo sur ma chaîne youtube >>> voir le cours 

Une fois que votre pièce est bien sèche, effectuez un ponçage tout en délicatesse, car l’argile sèche est très friable. Puis prenez un pinceau humide pour enlever toute trace de poudre qui pourrait nuire à l’accroche de l’engobe.

Vous allez préparer une couleur orange clair pour le visage et le corps, l’avantage avec les engobes c’est que vous pouvez les mélanger à l’infini et créer vos propres nuances.

Je continue en passant l’engobe au pinceau, j’attire votre attention, vous devez attendre que votre engobe soit sec pour passer les deux autres couches, il faut environ trois passages pour obtenir une couleur profonde.

Je peins les cheveux avec un  bleu cobalt, prenez votre temps lorsque vous êtes dans des petits modèles, si vous débordez pas de soucis, grattez l’excédent avec votre mini-couteau.

Pensez à changer votre point de vue, afin que votre œuvre soit peinte de tous les côtés, soyez vigilants lors des manipulations, car à ce stade la terre est très fragile, mettez des chiffons ou des bouts de mousse sur votre plan de travail.


Je choisis de laisser la robe blanche et j’ajoute juste des points rouges.

Je vais maintenant peindre l’assiette avec les mêmes nuances que le personnage assis puisqu’il s’agit de son reflet dans l’assiette.

Toujours avec la même attention, j’attends bien que mes premiers coups de pinceau soient secs pour passer les autres couches.

Après avoir passé la moitié inférieure en violet clair, je superpose des petites feuilles jaunes en jouant avec le plat de mon pinceau.

Retenez que la teinte jaune sera influencée par le violet du dessous.

Même opération pour l’autre moitié du fond, j’ai pris un vert et je trace des lignes jaunes autour du personnage.

Pour bien délimiter et terminer toutes les parties, je retrace et j’enlève l’excédent en soufflant puis je gratte des lignes au niveau des cheveux pour les faire ressortir.

Je termine le bord de l’assiette avec un rouge vif.

Et voilà la pose de l’engobe est finie, tant que la pièce n’est pas cuite il reste très volatil, soignez prudent lors des manipulations.

Après la première cuisson (biscuit) soit je la laisse ainsi avec un aspect mat ou bien je passe un email transparent (couverte) pour un rendu très brillant.

A votre tour maintenant d’imaginer toutes sortes de mises en couleurs avec les possibilités infinies qu’offrent les engobes.

Vous pouvez aussi découvrir ce cours sous format vidéo 

recherche utilisée pour trouver cet articlela terre peinte par des artiste, les engobes, patines terre sechée sculpture, peindre sculpture terre, pinceaux pour engobe