En modelage comme dans beaucoup de domaines, les premières étapes déterminent souvent la suite, je vous propose de bien commencer votre sculpture en suivant les étapes ci-dessous.

Etape 1 >>>Sculptez à votre niveau

Afin de ne pas être déçu ou découragé, validez votre niveau, la terre demande de l’humilité, jusqu’à présent votre enseignement c’est plutôt fait en deux dimensions, livres, cahiers, télévision, écrans, tablettes…votre cerveau est habitué à cela même si autour de vous vous voyez la vie en trois dimensions. Reproduire ensuite dans la terre une oeuvre en 3D va demander un temps d’apprentissage, alors autant commencer avec des sujets abordables pour vous faire un œil et surtout vous faire plaisir.

collection14 mains dans la terre argile sans cuissonPour un votre premier modelage, évitez de faire un nu académique, mais privilégiez une oeuvre accessible comme un animal, vous avez toutes les étapes pour réaliser un chat dans mon ebook (cliquez ici pour le télécharger) vous allez apprendre et comprendre comment l’argile réagit selon son état de séchage et expérimenter les proportions.

Je vous ai également concocté une petite série inspirante, il y a des œuvres très accessibles et également de jolis portraits si vous voulez commencez des visages

<<<< découvrez-là ici 

Etape 2 >>>Choisissez la bonne terre

une fois que vous savez ce que vous voulez sculpter, choisissez votre terre, le choix de votre argile va déterminer toute la suite de votre création, argile sans cuisson, argile à cuire mais laquelle, lisse ou chamottée ? (pour rappel une terre chamottée contient des petits grains de terre cuite ajoutés à de la terre fraîche, cela permet une meilleure tenue lors du modelage, un peu comme le ferait le sable pour le ciment)

Ce choix est important, il va déterminer votre façon de sculpter et le rendu final, pour l’argile sans cuisson vous n’avez pas la contrainte technique du four, mais vous devez soigner votre séchage, tant que l’argile est humide vous pouvez tout réaliser, c’est en séchant que les ennuis commencent.

Si vous faites de petites pièces avec des détails, prenez une argile lisse, car les petits grains peuvent vous embêter lors du modelage (un grain mal placé sur un tout petit nez), si au contraire vous sculptez une grande oeuvre, la chamotte va améliorer la tenue et le montage, les petits grains contenus dans l’argile créent une minuscule ventilation lors du séchage ou de la cuisson et les accidents de casse sont moins nombreux.

Regardez mon oeuvre « Âmes Sœurs » j’ai choisi une terre très rustique pour contrebalancer le côté très sensuel des corps, si j’avais pris une terre très lisse l’approche aurait été très différente.


Si vous arrivez sur ce blog pour la première fois, vous serez peut-être intéressés par mon livre « Réussir ma première sculpture facilement » dans lequel je vous donne toutes les bases pour réaliser et réussir vos modelages dans la terre. Pour le télécharger gratuitement cliquez ici. Vous serez redirigé sur un autre onglet et pourrez continuer votre lecture ensuite sur cette même page.


Etape 3 >>>Des outils adaptés

ce qui est génial c’est que vous avez déjà pratiquement tout à disposition dans votre cuisine, j’ai justement écrit un article à ce sujet et j’ai également fait une vidéo 

Le choix de vos outils va surtout se faire en fonction de la taille de votre oeuvre, par exemple avec une petite sculpture vous allez prendre des petites mirettes, un petit pinceau usé pour sculpter dans les coins où vos doigts nous pourrons pas aller, si vous passez à la taille supérieure il vous faudra peut-être une potence pour soutenir votre sculpture, si vous débutez je vous conseille plutôt une taille moyenne car les petits sujets sont plus difficiles à sculpter et les grands demandent plus de connaissances techniques.

Retenez aussi que vous devez toujours travailler avec des surfaces en bois non verni, planche, rouleau, car l’eau contenue dans l’argile doit être absorbée pour qu’elle se détache facilement.

Etape 4 >>>Commencez simplement

la plus grande difficulté dans la conception d’une sculpture, est de penser simplement, au début vous avez soit un modèle, soit vous imaginez votre future oeuvre mais dans ces deux cas vous la voyez terminée,

c’est un peu comme si vous deviez remonter le temps ou retourner à la genèse de votre sculpture,

commencer votre modelage en imaginant les formes géométriques sous-jacentes à votre oeuvre, cet exercice va vous permettre d’entrer directement dans votre sujet car vous connaissez bien ces formes ; carré, rond, cylindre, triangle…par exemple lorsque j’ai créé la sculpture de ma danseuse je suis partie d’un ovale,

une fois que vos bases sont posées, continuez d’ajouter les autres formes, des cylindres pour les bras, des ovales aplatis pour les mains, cette méthode va vraiment simplifier votre approche, les détails viendront par la suite,

Etape 5 >>>une étape important vider votre sculpture

Si vous avez choisi de l’argile à cuire, vous devez vider votre sculpture, c’est un moment toujours un peu stressant que redoutent les débutants, mais vous n’avez pas le choix regardez ma vidéo qui vous montre comment bien vider votre sculpture,

pour réussir votre vidage il faut le faire au bon moment, lorsque la forme générale est terminée mais surtout quand votre argile à durcie en surface, car si vous la videz trop tôt elle risque de s’effondrer, en effet une fois que votre sculpture est évidée elle est plus fragile

si votre argile est sans cuisson vous devez quand même un peu évider votre sculpture, non seulement parce que vous allez récupérer de la matière pour faire d’autres réalisations mais surtout pour éviter les tensions du séchage si vous avez des parties très épaisses et d’autres plus fines les premières vont « tirer » et créer des fissures ou des décollements, donc creusez un peu vos sculptures bien sûr beaucoup moins que des pièces à cuire mais un peu quand même.

Etape 6 >>> profitez des différents états de séchage

vous allez sculpter différemment en fonction de l’état de séchage de votre argile, au début lorsqu’elle est humide et souple vous devez faire abstraction des détails et vous focaliser sur les formes générales comme je l’indiquais dans l’étape 4, puis dès que l’argile commence à « rassir » vous pourrez faire les détails jusqu’au moment où elle est presque dure et affiner encore votre oeuvre en jouant avec les mirettes et les pinceaux pour lisser les surfaces.

Avec ces 6 étapes vous avez de quoi sculpter de belles réalisations et vous faire plaisir les mains dans la terre 🙂
recherche utilisée pour trouver cet articlehttps://mainsdanslaterre us11 list-manage com/track/click?u=e87eb47bffb4b7f2057f5f456&id=d4ac4cd8b7&e=682258502b, https://mainsdanslaterre us11 list-manage com/track/click?u=e87eb47bffb4b7f2057f5f456&id=d4ac4cd8b7&e=a845364bb2, très grande potence sculpture