Sculpter une boule en argile

Dans cet article sous forme de tutoriel, je vais vous montrer comment modeler une boule en argile à partir de n’importe quelles formes rondes.

Il y a plusieurs façons de faire une boule, dans l’idéal pour avoir un résultat parfait, c’est au tour de potier, mais tout le monde ne sait pas tourner, vous pouvez aussi vous servir d’un moule en creux, mais il faut le fabriquer en plâtre, la méthode que je vous partage est la plus simple et la plus accessible, il faut juste bien suivre toutes les étapes et respecter les états de séchage de la terre pour réussir votre boule.

Vous pourrez vous en servir à de multiples occasions lors de vos créations, comme support pour vos sculptures, créer des boîtes, des lampes, des totems en les empilant et tout plein d’autres choses, regardez ci-dessous comment j’utilise des boules en argile.

Si vous arrivez sur ce blog pour la première fois, vous serez peut-être intéressés par mon livre « Réussir ma première sculpture facilement » dans lequel je vous donne toutes les bases pour réaliser et réussir vos modelages dans la terre. Pour le télécharger gratuitement cliquez ici.

Sculpter une boule en argile, la liste du matériel

L’indispensable, c’est d’avoir déjà un modèle de boule de la grosseur que vous désirez, car vous allez devoir façonner deux demi-sphères de tailles identiques, que vous allez assembler pour former votre boule.

Vous pouvez prendre toutes sortes d’objets à partir du moment où il est sphérique, sa matière à peu d’importance, car vous allez le recouvrir d’un film alimentaire, pour que l’argile ne colle pas.

Dans la démonstration ci-dessous, j’ai acheté une boule de polystyrène en magasins de loisirs créatifs, il en existe de différentes tailles.

Il vous faut :

– une planche en bois

(retenez que tous les objets en contact avec l’argile doivent être non vernis, afin d’absorber l’humidité de la terre et permettre son décollement)

– un rouleau,

– une boîte ronde et vide pour servir de support,

– un tasseau en bois,

– un plateau tournant

– un couteau,

– une éponge,

– une bassine d’eau

– un morceau de mousse ou de vieux chiffons

– un mini-couteau ou un pic

préparez de la barbotine (c’est simplement la terre que vous utilisez diluée avec de l’eau, jusqu’à consistance de crème légère).

Sculpter une boule en argile, quelle terre choisir ?

Vous pouvez prendre toutes sortes de terres, lisses ou chamottées, blanches, noires, rouges…de l’argile à cuire comme de l’argile sans cuisson. Votre choix doit être en rapport avec le rendu que vous souhaitez et la façon dont vous allez “habiller” votre boule, émail, raku, patines à la cire…

Notez qu’une argile chamottée facilitera le montage de la boule, car elle se tient mieux, grâce aux petits grains qu’elle contient. Pour l’argile sans cuisson, je conseille de faire une paroi plus épaisse, le montage sera facilité.

Sculpter une boule en argile, démonstration

Maintenant, que vous avez tout votre matériel, vous pouvez passer au modelage de votre boule.

Commencez par placer la boîte vide sur la tournette et habillez votre boule avec un film alimentaire, serrez-le afin qu’il épouse bien la surface, faites un nœud pour le maintenir.

Etalez la terre avec le rouleau sur épaisseur d’environ 1 cm, un peu plus si vous utilisez de l’argile sans cuisson.

Coupez la plaque d’argile en deux et recouvrez la boule, utilisez les paumes de vos mains pour bien plaquer et étirez la terre. 

Coupez l’excédent et fermez la jonction en ajoutant un peu de barbotine, utilisez un couteau pour lisser et faire disparaître la couture.

Vous devez égaliser le bas pour avoir une coupe nette et anticiper l’assemblage. Pour couper de façon régulière, fixez votre bras contre la table sans bouger et tournez le plateau, de cette façon, les extrémités vont se rejoindre.

Afin d’avoir deux demi-sphères identiques, prenez une ficelle que vous placez au milieu en haut jusqu’au bord, gardez ce gabarit pour l’autre partie.

Vous arrivez maintenant à la partie la plus délicate ; retirez la boule du moule, pour cela vous devez vraiment attendre que l’argile ait pris sa mémoire de forme.

C’est un juste-milieu entre une matière assez molle pour pouvoir la travailler et assez dure pour qu’elle tienne. Le temps de séchage va dépendre de l’épaisseur de votre plaque au départ, mais aussi de l’air ambiant.

Vous pouvez utiliser un sèche-cheveux pour accélérer la prise, mais toujours en douceur, la terre n’aime pas être brusquée.

Faites quelques petits essais en tournant pour voir si la terre se décolle, puis enlevez complètement le moule. Si elle se déforme un peu remettez là et laissez sécher encore un moment. 

Important ! ne posez pas la demi-sphère du côté arrondi pour ne pas l’aplatir et la déformer.

Recommencez la même opération pour la deuxième partie.

Pour obtenir un collage optimum, vous allez strier les bords avec un couteau et ajoutez généreusement de la barbotine, attention qu’elle ne soit pas trop liquide pour ne pas détremper l’argile et la ramollir. Consolidez la couture à l’intérieur avec un peu de barbotine.

Puis avec beaucoup de précaution, prenez vos deux demi-sphères dans vos mains et assemblez-les. Si elles se déforment trop, attendez que la terre sèche encore un peu. Remarquez que j’ai posé la boule sur un morceau de mousse pour la protéger.

Il se peut qu’il y est un petit écart de diamètre, vous pouvez toujours le combler avec de la matière.

Lissez la surface avec un couteau en gestes croisés, pour faire disparaître complètement la jonction.

Continuez de travailler la surface avec une éponge en utilisant le côté grattant puis le côté lisse.

Prenez un tasseau en bois et tapotez pour obtenir une boule bien ronde.

Il reste à percer un petit trou, pour que l’air puisse s’échapper pendant la cuisson, faites-le, même si vous avez utilisé de l’argile sans cuisson, cela évitera les tensions du séchage.

Voilà votre boule est terminée, vous pouvez l’utiliser pour différents projets, des lampes, des totems, des bases de sculptures, des boîtes…si vous voulez l’assembler avec d’autres parties, pensez à la maintenir humide sous un sac plastique.

Les points importants pour sculpter une boule en argile :

– vous devez vraiment optimiser et respecter les états de séchage de la terre, inutile de vouloir “monter” votre boule avec une terre trop molle.

– pour éviter les déformations, ne jamais poser la partie ronde sur un support dur.

renforcez le collage des deux parties avec un ajout de matière

faites des gestes croisés pour lisser la surface et faire disparaître les jonctions.

– n’oubliez pas la petite ouverture pour laisser s’échapper l’air.

 

Vous avez aimé cet article ? 😊🙏 n’hésitez pas à laisser un commentaire.