Dans cet article, nous allons voir ensemble comme sculpter des sourcils réalistes, c’est  une partie du visage qui est souvent négligée, alors qu’ils participent pleinement à l’expression du visage.

L’importance des sourcils dans l’évolution

Pourquoi en tant que sculpteur il est important de s’intéresser aux sourcils ? si vous voulez progresser dans la construction d’un visage, ces quelques connaissances vous aideront à placer correctement l’arcade sourcilière.

En effet, j’ai souvent remarqué que les débutants en sculpture faisaient des fronts trop petits et fuyants, alors que l’humain moderne à un front droit et important, en lien avec l’emplacement de son cerveau préfrontal, d’où l’intérêt de vous intéresser aux sourcils, ils sont un peu comme les “marqueurs” du début du front.

Regardez les photos ci-dessous, elles vont éclairées mes propos, vous remarquerez (crâne blanc) que l’arcade sourcilière a beaucoup diminué et les sourcils sont devenus plus mobiles, cette évolution permet d’exprimer un plus grand nombre d’émotions. Alors à moins que vous souhaitiez reproduire un homme de Neandertal, je vous invite à vous intéresser à l’emplacement des sourcils.

Sculpter les sourcils en fonction de l’expression du visage

Les sourcils sont mobiles et ils accompagnent toute la palette des expressions d’un visage, regardez les photos ci-dessous, vous pouvez voir que leurs emplacements changent en permanence, si vous voulez traduire une émotion dans un visage, comme de la colère ou un éclat de rire, pensez à accompagner les mouvements avec des sourcils bien placés.

 

Source : langage du non verbal

Sculpter les sourcils en fonction de la taille de votre sculpture

Vous devez adapter les détails d’un visage en fonction de sa taille, dans la démonstration ci-dessous, il s’agit d’un visage à taille humaine, vous pouvez être très précis, mais si vous sculptez des petits visages 3/4 centimètres, qui sont souvent les dimensions les plus courantes pour des sculptures d’environ 30 à 40 cm de hauteur, les sourcils seront représentés avec quelques marques et même si c’est un simple trait ne les oubliez pas car même sur des minis visages ils ont encore tout leur sens.

 

Sculpter les sourcils en fonction de votre sujet

Les sourcils doivent être évidemment en accord avec votre sujet, si c’est une femme, un homme ou un enfant, tout va changer la longueur, l’épaisseur et la hauteur. 

L’emplacement dans l’arcade sourcilière peut vraiment tout changer, des sourcils bas vont donner une ombre au regard il sera plus profond, alors que des sourcils placés assez haut vont éclairer celui-ci, pensez-y au moment où vous crée l’expression de votre sculpture.

pour représenter des sourcils il faut leur donner un relief, il s’agit de reproduire celui des poils. 

 

Si vous arrivez sur ce blog pour la première fois, vous serez peut-être intéressés par mon livre « Réussir ma première sculpture facilement » dans lequel je vous donne toutes les bases pour réaliser et réussir vos modelages dans la terre. Pour le télécharger gratuitement cliquez ici.

Toutes les étapes pour sculpter des sourcils réalistes

Vous devez commencer par placer le relief qui représente les poils, en collant deux colombins de façon bien symétrique sur le haut de l’arcade sourcilière, au niveau du renflement des muscles qui donnent leur mobilité aux sourcils.

Prenez soin de préparer deux parties identiques, gardez ce conseil pour toutes les parties doubles d’un visage, cela vous fera gagner un temps précieux.

En principe le sourcil est naturellement plus épais au centre et plus fin sur la pointe, à vous de lui donner la forme que vous désirez.

Voici un petit dessin qui va vous aider dans le placement, dans l’idéal une droite par du coin du nez jusqu’à la cassure de la courbe du sourcil, ce dessin est destiné aux esthéticiennes, il est là à titre indicatif, en tant qu’artiste vous pouvez l’adapter à ce que vous souhaitez exprimer.

Attention tout de même à ne pas le faire trop tombant, car il donnerait un côté triste au regard, à moins que ce soit un vraie volonté de votre part.

La technique du bâtonnet. Getty Images/iStockphoto

A ce stade, c’est vraiment la symétrie qui compte, prenez tout votre temps, il y a toujours un côté plus facile, que vous soyez droitier ou gaucher, n’hésitez pas à retourner votre sculpture pour coller l’autre côté puis valider le tout devant un miroir.

Une fois que vous êtes satisfait du positionement, prenez un petit outil, comme un pic en bois ou en métal et tracez des traits qui vont symboliser la pilosité, respectez le sens des poils pour donner du mouvement.

Utilisez les états de séchage de l’argile pour modeler plus finement et entrer dans les détails.

Travaillez les yeux de façon globale car toutes les parties dépendent les unes des autres, n’hésitez pas à revenir sur la courbe des sourcils si elle écrase le regard ou au contraire si elle est placée trop haute.

Voici le résultat que vous devez obtenir, les sourcils soulignent et ombrent discrètement le regard.