Vous pouvez réaliser cet exercice avec de l’argile naturel ou de l‘argile sans cuisson

Le drapé est un vrai « sujet » en sculpture, on le retrouve régulièrement sur des oeuvres académiques comme celles-ci

sculpture Marie-Paule Deville Chabrolle

Magnifique n’est-ce pas ?

Sculptez de beaux drapés – Les Bases

  • Qu’est-ce qu’un drapé en argile ?

C’est l’illusion d’un tissu, qui couvre et habille vos sculptures, les plus grands artistes ont utilisé les drapés, soit parce qu’ils ne voulaient pas montrer le corps (contrainte religieuse) soit pour le sublimer à travers des drapés transparents.

Avant de commencer un drapé, il faut en comprendre la matière selon ce que vous souhaitez obtenir.

Les tissus que vous imaginez ne « tombent » pas de la même façon suivant leurs qualités ; un lourd velours, un voile de mousseline, une soie, un drap épais et rêche…c’est un point important pour obtenir le résultat voulu.

Petit exercice : faites un choix de différents tissus, prenez-les à bout de bras et regardez comment ils se placent, vous pouvez tout de suite remarquer que les tissus plus épais font des plis plus gros et ronds, alors que les légers font des petits plis serrés.

Ce simple exercice va déterminer les effets que vous voulez rendre sur votre sculpture, si vous choisissez un voile, il faut réaliser le corps entièrement puisqu’il va l’épouser, si au contraire vous voulez cacher le corps ou faire une robe, votre corps va se limiter à la tête, les épaules et les mains.

Vous avez choisi le rendu que vous souhaitez, il est temps de commencer le cours :

  • Sculptez un drapé – Comprendre le mouvement 

Le travail du drapé commence par en comprendre le mouvement, à travers des lignes « maîtresses » qui vont vous guider pour le tombé des plis.

Même si vous prenez un tissus épais qui cache tout le corps, il prend la forme de celui-ci, le bombé de la poitrine, celui des hanches et des fesses, la fluidité et longueur des jambes…

Vous allez donc tracer vos lignes principales en suivant ce principe.

  • Sculptez un drapé – Comprendre le volume

Il est constitué de creux et de bosses, les premiers créent l’ombre et les seconds accrochent la lumière. C’est leurs répétitions, leurs croisements qui vont donner l’illusion du drapé.

  • Sculptez un drapé – Deux méthodes

La première est la plus rapide en apparence mais n’est pas vraiment adaptée aux petites sculptures, étalez de la terre jusqu’à un millimètre d’épaisseur et formez un drapé comme vous le feriez avec un tissus.

Placez ensuite votre argile à l’endroit désiré, ajustez les plis suivant le mouvement que vous souhaitez donner.

Cette méthode peut vraiment vous faire gagner du temps sur des sculptures à taille humaine comme des portraits en buste

La deuxième est plus longue car les plis sont travaillés un à un, elle permet d’être plus ajustée au corps.

  1. tracez des lignes plus ou moins serrées en suivant le mouvement et le tissu choisi.,
  2. déterminez où se trouve les creux et les bosses en plaçant un petit boudin de terre sur le relief,
  3. commencez à enlever de la matière dans les creux,
  4. arrondissez vos bosses pour « casser » l’angle que vous formez en creusant.
  5. lissez l’ensemble avec un petit pinceau et enlevez les dernières imperfections.

Petit à petit, le d’un drapé apparaît, c’est un travail soigneux et précis si vous voulez un beau rendu proche de la réalité.

En conclusion, savoir faire de beaux drapés donne de la valeur à vos sculptures, regardez les oeuvres de Marie-Paule Deville Chabrolle, elle est passée maître dans l’art du drapé.

recherche utilisée pour trouver cet articlesculpture de plis, drapés en sculpture