Voir un autre interview 

« J’ai découvert les traces d’un peuple oublié ; il ne vient pourtant pas de très loin, il vit tout simplement au fond de moi depuis toujours. Il s’est modifié et patiné au fil du temps, de mes petits arrangement avec la vie et j’ai exploré récemment l’un de ses campements, oublié dans un recoin de ma mémoire. Aussi mes créations ne sont-elles que le résultat d’une campagne de fouilles archéologiques et personnelles où chaque objet se révèle être le témoin d’une civilisation incertaine et engloutie qui raconte une part de mon histoire, de mes rêves… »

Si vous arrivez sur ce blog pour la première fois, vous serez peut-être intéressés par mon livre « Réussir ma première sculpture facilement » dans lequel je vous donne toutes les bases pour réaliser et réussir vos modelages dans la terre. Pour le télécharger gratuitement cliquez ici. Vous serez redirigé sur un autre onglet et pourrez continuer votre lecture ensuite sur cette même page.

Pourquoi le monde d’Albert m’a touché

Je suis sensible aux mondes oniriques et légendaires, j’aime me raconter des histoires, des contes, créer mes propres légendes et les sculptures d’Albert sont de magnifiques supports pour cela.

L’art nous permet tout, la reconnexion avec des peuples premiers, des mémoires oubliés prétextes esthétiques à nos nombreux rêves qui nous libèrent ou nous élèvent de nos quotidiens oppressants.

Continuons comme Albert à croire en nos rêves et à les exprimer de milles façons, et en particulier avec le médium terre qui parle à tous nos sens.Lire l’article associé

26_photoidentite  dame au cerceau   création 2012 005  cheval_spiral

Pour connaître un peu plus l’univers d’Albert

fin article

recherche utilisée pour trouver cet articlemessagerie albert langlois